APALACHE-Développement : l'Agence


Organisation

L'Agence APALACHE-Développement a été fondée en 2016 par Zaccharie DHENNIN. Très attaché aux principes et aux modes d'organisation de l'économie sociale et solidaire, le fondateur inscrit d'emblée son activité dans un projet de création d'une structure coopérative. Dans cette perspective, l'Agence APALACHE-Développement bénéficie aujourd'hui de l'accompagnement de la Coopérative d'Activité et d'Emploi (CAE) Mine de Talents à Alès dans le Gard.

A terme, notre agence a vocation à réunir des hommes et des femmes disposant de compétences complémentaires afin de proposer un ensemble cohérent de services pour accompagner les acteurs du développement territorial, dans le cadre d'une organisation coopérative, démocratique et participative.

 

Profil

Zaccharie DHENNIN est titulaire d'un Master d'Expertise économique des politiques et des projets de développement. Il a exercé cinq ans dans le secteur de la microfinance, comme Chargé d'études au Congo, puis Directeur d'un réseau de caisses mutuelles d'épargne et de crédit au Burkina Faso. Au cours de sa formation et de ses expériences il a acquis et éprouvé ses compétences en :

planification, suivi et évaluation de projet de développement

audit et conseil aux acteurs de l'économie sociale et solidaire

conception et organisation de dispositifs de financement mutuel et collaboratif

Son vécu et ses responsabilités professionnelles dans le secteur du développement et de la coopération, en particulier à l'étranger, ont en outre participé à déterminer sa vision et ses propositions sociétales, et en particulier en matière d'organisation et de financement du développement territorial et de l'économie sociale et solidaire.

La Charte APALACHE

" Notre vocation : promouvoir les initiatives de développement concerté, équitable et durable des territoires. "

Au regard de nos principes fondamentaux et de notre lecture des problématiques sociétales contemporaines, nous nous engageons en faveur d'un développement territorial qui participe à :

privilégier la collaboration et l'équité entre les acteurs

protéger les paysages, la biodiversité, les écosystèmes naturels

encourager la mutualisation des ressources et le partage entre les acteurs

valoriser le patrimoine culturel, artisanal, gastronomique et intellectuel typique

privilégier les modes de production durables, artisanaux

promouvoir les circuits courts de production, distribution et consommation

favoriser la création de valeur ajoutée et améliorer sa distribution au sein du territoire

Notre vision du développement territorial

Tout projet de développement doit nécessairement s'inscrire dans un territoire, caractérisé par un écosystème anthropisé, des structures économiques et administratives, et des marqueurs socioculturels particuliers. L'identification, la modélisation et la prise en compte de ces caractéristiques et de leurs dynamiques constituent des facteurs essentiels de réussite des initiatives de développement territorial.

Concerté

Nous pensons que le degré de concertation et d'implication des parties prenantes dans la conception et la mise en œuvre des projets, déterminent les chances de succès a priori et les performances a posteriori d'un projet ou d'une politique de développement territorial. C'est pourquoi l'Agence APALACHE-Développement organise l'implication des acteurs représentatifs des territoires qu'elle accompagne, de la conception jusqu'à l'évaluation.

Équitable

Si la concertation apparaît comme une condition de l'appropriation des initiatives par les parties prenantes, elle garantie en outre l'adoption de décisions consensuelles et équitables. A cet égard, l'économie sociale et solidaire est porteuse de principes qui privilégient des modes d'organisation et de concertation transparents, démocratiques et de fait, équitables. Elle révèle toute sa pertinence dans le cadre du développement territorial et notre Agence accompagne ses acteurs dans l'atteinte de leurs objectifs sociaux et la maîtrise de leurs contraintes économiques.

Durable

Notre Agence est cependant attentive à la préservation de l'intérêt général dans les initiatives qu'elle accompagne. C'est-à-dire, la protection des biens communs que sont les ressources naturelles et culturelles, qui assurent l'intégrité ontologique et collective des individus sur leur territoire. La notion de viabilité des écosystèmes constitue une grille d'analyse qui apporte des outils de mesure de l'impact environnemental des actions de développement et partant, de leurs effets à moyen et long terme.